Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette Bernardaud comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

Scan Ordonnance
Contact
La boutique de Noël | Les Maux de l'Hiver | Passez un Hiver en Beauté | Faites peau nette ! | J'arrête de Fumer ! | Vous les avez testés | Produits incontournables

#lasantépourtous

Le blog santé de Pharmacie Lafayette
Des produits anti-puces à manier avec précaution ! iStock - 1044929518

Des produits anti-puces à manier avec précaution !

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe des polémiques sur certains traitements antiparasitaires pour nos animaux de compagnie, notamment le Fipronil. L'important est de bien comprendre le sujet et ses enjeux.

Le 19/10/2018

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe des polémiques sur certains traitements antiparasitaires pour nos animaux de compagnie. Certains peuvent être néfastes pour l’environnement et la santé de l’Homme, notamment le Fipronil. 

D’origine chimique et synthétique, le Fipronil fait partie de la famille chimique des phénylpyrazoles. Il s’agit d’une substance active de produit phytosanitaire et d'antiparasitaire vétérinaire, qui présente un effet insecticide et acaricide. 

Les effets indésirables reconnus au Fipronil sont d’ordre neurologique et cancérigène : 

  • Une première étude, parue dans le Journal of Azheimer’s Disease, révèle que le Fipronil pourrait provoquer des changements dans le cerveau des rats, caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.
  • Une seconde étude, faite par l’association Générations Futures* montre la présence d’importantes traces de Fipronil dans les cheveux d’enfants dont les animaux domestiques ont été traités avec des produits contenant cette molécule, ce qui expliquerait la baisse des performances cognitives de ces enfants de moins de 6 ans. 

*Enquête EXPPERT 3 : EXposition aux Pesticides PERTurbateurs endocriniens

Le fipronil est donc sujet à polémique. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faille renoncer à ce type de produits ou à d’autres antiparasitaires chimiques : il faut néanmoins apprendre à manipuler ces produits avec précaution, suivre scrupuleusement les conseils d’application et se laver régulièrement les mains dès qu’on touche son animal de compagnie, surtout celles de vos enfants en bas âge, et particulièrement quand on vient de le traiter.

Bien sûr, il existe des solutions alternatives naturelles, comme le pyrèthre végétal et le margosa qui ont des propriétés répulsives tout aussi efficaces et peuvent s’utiliser en shampooings, colliers ou pipettes. Il est toujours possible d’utiliser certaines huiles essentielles, comme la citronnelle ou le géranium rosat, pour protéger votre habitat contre l’invasion.  

A chaque situation particulière correspond un traitement adapté, n’hésitez pas à demander conseil à votre spécialiste. 

Article rédigé par Hélène Dauptain, Docteur en pharmacie

 

Date de mise à jour : 20/06/2018